Inscrire le référendum d'initiative populaire dans la constitution

La défiance généralisée envers la politique et les politiques impose à mon avis de revoir entièrement notre démocratie en redonnant la main le plus possible aux citoyens pour qu'ils se sentent impliqués mais aussi responsables des politiques menées y compris quand des erreurs sont commises car il y en aura toujours.

Le système de la V république qui prône une délégation totale de pouvoir à des représentants élus et un pouvoir exorbitant au président de la république ne fait aucune place aux citoyens dans les décisions entre 2 mandatures.

Le référendum d’initiative citoyenne en toute matière permettrait de redonner la parole aux citoyens et la possibilité de s’engager dans la vie de la cité en l’inscrivant dans l’article 3 du titre 1 de la constitution par exemple sous la forme suivante:

Article 3 :

“La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum d’initiative citoyenne en toutes matières, y compris constitutionnelle et de ratification des traités ; cet article ne peut être modifié que par voie référendaire. Si la loi organique fixant les modalités de ce référendum n’a pas été promulguée dans les six mois suivant l’adoption de cet article, l’assemblée nationale est dissoute ; les élections générales ont lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après la dissolution.”

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?