Sortir vraiment du nucléaire pour financer les énergies renouvelables et le stockage

Il est clair que la France ne parviendra pas à faire partager ses choix en matière de nucléaire, technologie rejetée par la majorité des pays européens et hors Europe du fait de sa dangerosité prouvée par les 2 accidents majeurs de Thernobyl et Fukushima. Il faut donc travailler dès maintenant au démantèlement de nos centrales nucléaires et arrêter nos investissements dans de nouvelles centrale EPR qui coûtent fort cher (12 milliards d'euros pour Flamanville) et qu'on arrive pas à faire fonctionner (début du chantier 2007). L'entêtement de nos ingénieurs EDF à poursuivre dans cette voie fait prendre un retard considérable à la France en mobilisant la plus grosse partie des investissements dans le nucléaire au détriment des énergies renouvelables et est facteur de surcapacités électriques futures. Je connais l'unique argument des pro-nucléaires selon lequel l'énergie nucléaire est une production décarbonée, il reste que ce n'est pas une énergie d'avenir, car non renouvelable et dangereuse elle l'a montrée déjà de manière évidente par 2 fois déjà à Tchernobyl et Fukuschima mais nous avons également frôlé l'accident plusieurs fois en France notamment lors de l'inondation de la centrale de Blaye, sans compter le problème des déchets de longues durée pour lesquels on n'a toujours pas de solution. La question n'est pas d'arrêter toutes les centrales actuelles d'un seul coup mais de ne plus engloutir des sommes colossales dans des centrales de nouvelle génération que l'on peine à faire fonctionner ou dans des projets de fusion tel ITER qui ne fonctionnera pas avant 2035 pour simplement prouver que la fusion nucléaire est possible et pour un coût supplémentaires de 20 milliards d'euros qui n'iront pas aux énergies renouvelables, tout cela pour ne jamais produire 1 kwh d'électricité sachant qu'un hypothétique successeur d'iter, pouvant lui produire de l'électricité, n'arrivera pas avant 100 ans ou plus et de consacrer ces sommes aux énergies réellement renouvelables, au stockage et à la sobriété énergétique car là est bien la clef, le but n'est pas de produire toujours plus d'énergie même si elle est décarbonée, le meilleur watt pour le climat c'est celui qui n'est pas consommé, je vous invite à ce propos à prendre connaissance du dernier dossier de l'association Negawatt qui donne un chemin pour qu'à l'horizon 2050 on puisse se passer à la fois des énergies fossiles et nucléaire: https://negawatt.org/IMG/pdf/synthese_scenario-negawatt_2017-2050.pdf

Il faut donc favoriser franchement la production d'énergies renouvelable, éolien (il faut aujourd'hui 8 ans avant qu'un projet éolien terrestre voit le jour du fait des procédures et des recours juridiques d'association anti éolienne), photovoltaïque (frein à l'installation sur toiture par les architectes des bâtiments de France, frein à l'autoconsommation de la réglementation française), production d'eau chaude sanitaire et chauffage avec des panneaux thermiques (concurrence déloyale des chauffes eau thermodynamiques consommateurs d'électricité donc encouragés par EDF) et parallèlement développer les moyens de stockage, production de gaz (hydrogène), pompage (pour produire de l'hydro-électricité) etc.. pour pallier à l'intermittence des sources renouvelables.

Partager cette idée

Montrer 4 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • christophe chastenet
    a fait un commentaire 2020-07-01 05:28:58 +0200
    je suis absolument et infiniment contre cette idée , premièrement , fukushima a finie dans cette état non pas a cause de problème sur la centrale mais a cause de l’incompétence de ces techniciens qui malgré leur diplôme en ingénieur en nucléaire ne connaissaient pas l’anglais et n’avaient pas eu la brillante idée de faire traduire le manuel d’utilisation d’une centrale vers le japonnais , du coup quand celle si a eu un problème ils ne savaient pas quoi faire et sa a fait boom

    ensuite il y a déjà une alternative a l’énergie fossile et nucléaire , elle est anglaise bien que peaufiner par les u.s.a , ne coûte pas , ne pause ni problème et cas de casse , ni en cas de fonctionnement , et produit énormément , on peut la mettre ou l’on veux , par contre elle produit peut d’emploi

    enfin , les éoliennes sont un fléau pour l’environnement , il a était démontrer très rapidement a ces début d’installation que la ou il y avait des champs d’éolienne , 95% de toute forme de vie aérienne ‘’insectes , oiseaux , chauve-souris’’ étaient mort ‘’hécatombe aux pieds des éoliennes’’ , et ceux sans avoir besoin d’avoir de casse , les central nucléaire pause problème en cas de casse et pour ces déchet , les éoliennes en cas de fonctionnement , il y a mieux mais ces deux la ne doivent pas rester , hors a choisir , je préfère les central aux éoliennes , moins de dégâts , beaucoup moins et plus d’emploi
  • christophe chastenet
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-07-01 05:28:57 +0200
  • Philippe Bichon
    a marqué ceci D'accord 2020-05-23 13:52:15 +0200
  • Philippe Bichon
    a publié cette page sur Déposez vos contributions 2020-05-23 12:32:00 +0200