Agir contre l’hypocrisie scolaire – 1) Les compétences et les codes de la société

A cause d'une gouvernance inadaptée, notre école est d'une grande hypocrisie. Elle promet une égalité des chances, mais elle abandonne les plus faibles scolairement et les enfants différents à leurs difficultés.  Notre école et de notre société  sont incapables de diffuser les codes nécessaires à la réussite scolaire et professionnelle à celles et ceux qui ne les ont pas,.

Il faut agir pour faire connaître aux citoyens les enjeux de donner à toute une génération, les compétences et les codes de la société nécessaires pour que chaque jeune homme et chaque jeune fille soit à égalité pour construire et développer son projet de vie. Ce sont à la fois les compétences de base (lecture, expression écrite et orale, calcul, respect d’autrui, convention quand on s’adresse à quelqu’un que l’on ne connait pas), à la fois les « règles du jeu de la société » permettant de se sentir à l’aise dans un espace public inhabituel ou d’être apprécié.e d’un employeur. Les mécanismes qui expliquent la discrimination dans l’entreprise sont peu connus. Ils sont liés à ce que les sociologues appellent « la culture organisationnelle ». Il existe des codes informels concernant le fonctionnement de l’entreprise : les plus cruciaux portent sur la manière de gérer un problème qui impacte des enjeux de pouvoir, de prendre une décision collective ou de communiquer de l’information. D’autres codes sont liés à ce que l’on doit et on a le droit de faire pour obtenir une promotion. Ces codes diffèrent en fonction de l’entreprise. Les jeunes issus de la classe sociale dominante ont plus de facilités à les décrypter. C’est pour cela qu’il faut les expliciter et accompagner ceux qui ne les perçoivent pas naturellement. L’enjeu est la cohésion sociale, que personne ne se sente exclu pour des raisons discriminatoires. Les mécanismes de ce que les sociologues appellent l’apprentissage organisationnel sont le plus souvent inconscients. Le dogme faux qui a longtemps eu cours du « complot coordonné des personnes en situation de pouvoir » a longtemps empêché la diffusion du fonctionnement des mécanismes complexes qui créent des discriminations. Ceci a gêné la mise en place des actions qui permettraient de supprimer l’hypocrisie et d’atténuer, chaque fois que c’est possible, les mécanismes discriminatoires.

Partager cette idée

Montrer 5 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • christophe chastenet
    a fait un commentaire 2020-07-01 07:29:20 +0200
    cela a déjà était fait , le projet ‘’s.e.g.p.a’’ veillait a mettre en avant la solidarité entre élèves plutôt que la compétition , les professeurs y était des vétérans , donc fiable en toute circonstance , ils étaient attentif et fesait des cours personnaliser en fonction des difficulté de chaque élève , et il y avait des cours des la 4iemes pour apprendre des bases de métier du bâtiment , gastronomie et sanitaire pour aider a avoir une base de connaissance pour les premier travaille post-école
  • christophe chastenet
    a marqué ceci Mitigé 2020-07-01 07:29:20 +0200
  • Patrick Brun
    a marqué ceci D'accord 2020-06-20 19:29:44 +0200
  • Véronique Ezratty
    a suivi cette page 2020-06-18 21:31:31 +0200
  • Véronique Ezratty
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-06-18 21:31:03 +0200