Former les agriculteurs conventionnels à une agriculture biologique, sans pesticides

Pour les agriculteurs dits "conventionnels", il y a principalement deux grands obstacles à la transition écologique : 1) comment cultiver sans pesticides ? 2) comment faire vivre l'exploitation pendant les deux ou trois années de transition ? Le green new deal devrait financer des formations à destination des agriculteurs conventionnels, par des agriculteurs biologiques ayant opéré une telle transition.

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Jean-Louis Renaud
    a fait un commentaire 2020-05-23 22:19:13 +0200
    En 2020 les enseignants des Centres de Formation Agricole ont toujours le même référentiel avec des objectifs de productivité qui dépendent des structures bancaires.
    Pour eux, l agiculture intensive est LA seule alternative.
    Tant qu on aura pas modifié les structures de formation et les conflits d intérêt qui y prolifèrent nous auront des jeunes agriculteurs prédateurs.
  • Jean-Louis Renaud
    a marqué ceci D'accord 2020-05-23 22:19:13 +0200
  • Françoise Lamy
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-05-18 09:38:52 +0200