La question du chômage, la première inégalité les classes populaires.

Le chômage, l’emploi précaire, le travail inintéressant exercé par défaut sont pour les classes populaires, pour qui le terme conscience professionnelle a une grande valeur, une véritable humiliation, un mépris, une déconsidération de soi, intolérables et insupportables. Que peut espérer un enfant pour le futur en naissant, pendant son enfance et sa jeunesse si ces parents sont au chômage ou exercent un emploi précaire ? Vis-à-vis des classes populaires, notre Parti doit se poser cette question primordiale pour ces citoyens : « Quel avenir professionnel durable pour ces citoyens de toutes origines jeunes ou adultes, femmes ou hommes, de faible niveau scolaire avec sans ou peu de qualification suite aux fermetures d’entreprises et d’usines, aux licenciements boursiers, aux délocalisations, au toujours plus de profits des gros actionnaires, à l’informatisation/robotisation/automatisation des emplois qu’ils auraient pu occuper, Sont-ils condamnés à être toute leur vie des RSA/RMI, employés précaires ou à temps partiel, employés CESU, chiffonniers, salariés pauvres, allocataires de minima sociaux, chômeurs ou finir leur vie comme SDF ? » Cette question de l’emploi décent, mieux travailler et la retraite devra être la priorité première du programme de notre candidat(e) avec ensuite l’éducation/instruction, le logement et la santé Ce chômage qui engendre inégalités, exploitation, individualisme, violence, racisme, dépression, pauvreté doit être combattu avec tous les moyens que l’Etat possède Ce chômage qui creuse les divers déficits (caisses de retraite, sécurité sociale, le budget de la Nation…). Les réponses sur comment sauvegarder et surtout créer de l’emploi sont certes françaises mais surtout européennes et mondiales. Notre Parti doit devenir sur ce sujet si important le leader au sein du Parti Socialiste Européen et de l’Internationale Socialiste. Il faut revoir le système économique actuel et qu’il soit enfin dans l’intérêt des hommes et des femmes avec un partage équitable des richesses produites dans le respect de l’environnement et de la coopération entre tous les pays du monde en se montrant solidaire avec ceux qui sont pauvres. Et donc comment remettre en cause ce capitalisme qui est n’est qu’au service d’une minorité de privilégiés ? Claude BOUCHAFA - Equihen-Plage (62)

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Jean-Louis Renaud
    a fait un commentaire 2020-05-23 22:52:49 +0200
    Le revenu universel apporte un début de solution au problème du chômage en rectifiant radicalement le rapport de force entre les employeurs et leurs salariés mais également entre les entreprises qui font du chantage à l emploi et les pouvoirs publiques qui font du dumping sociale
  • Jean-Louis Renaud
    a marqué ceci D'accord 2020-05-23 22:52:49 +0200
  • Claude Bouchafa
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-05-13 18:33:37 +0200