L’école de formation du P S: la promotion sociale politique des militants de milieu populaire

En préambule : 1 - Cette réflexion de Pierre Mauroy, qui a été oubliée ensuite, dans une interview accordée au « Parisien » - « Aujourd’hui en France », le 5 avril 2002 : « Il faut utiliser les mots de travailleurs, d’ouvriers ou d’employés : ce ne sont pas des gros mots ! La classe ouvrière existe toujours. Pour le premier tour, et le second, il faut donc des gestes à l’égard du mouvement populaire ». Carrément à l’opposé de l’électorat proposé par Terra Nova au Parti Socialiste, Pierre MAUROY lui raisonnait en classes sociales et il avait raison. Cette école de formation du Parti devra accueillir avec un effort particulier ces militants de jeunes à senoirs employés, ouvriers, autodidactes, retraités. Le Parti Socialiste doit s’ouvrir concrètement aux militants qui n’ont pu suivre des études pour diverses raisons dues aux inégalités de destin. Elle permettra enfin aux militants volontaires issus de classes populaires d’accéder après une formation adaptée à un poste à la Direction Nationale de notre Parti ou de pouvoir se présenter à une élection nationale ou européenne. Nous socialistes aurons réalisé ainsi cet équilibre sociologique politique représentant l’ensemble des couches sociales de notre pays au sein d’un parti politique. Notre Parti a cette chance d’avoir parmi ses militants des enseignants, des universitaires, des historiens, des économistes, des spécialistes sur divers thèmes qui pourront dispenser, animer des formations permettant aux stagiaires d’acquérir les connaissances en économie, aux affaires étrangères, la finance, la justice, les diverses institutions, l’histoire du Parti Socialiste, les objectifs du Socialisme Démocratique, le rôle du PSE et de l’Internationale Socialiste,… savoir rédiger un tract et connaître les techniques de communication orale. Ces militants enrichiront par leur vécu souvent difficile notre Parti dans son projet qui sera donc connecté à l'ensemble de la population de notre pays. . Cette institution mettra en valeur notre concept de la formation tout au long de la vie et de réaliser, d’appliquer l’égalité réelle des chances politiques à l’attention des militants de toutes origines sociales avec un plus à l’attention de ceux peu diplômés. Cette promotion sociale de ces militants reflète une des valeurs du Socialisme Démocratique qu’est la justice sociale et la réparation enfin de cette inégalité. Le Socialisme Démocratique a pour valeur le partage des richesses, le partage du savoir mais aussi le partage du pouvoir avec les citoyens, citoyennes de milieu social défavorisé. Le Parti Communiste Français avait à une période des députés issus du monde ouvrier et parfois de celui des employés. Un élément important du programme du Conseil National de la résistance qui corrobore ce texte à l’attention de la jeunesse populaire : « La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l'instruction et d'accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents, afin que les fonctions les plus hautes soient réellement accessibles à tous ceux qui auront les capacités requises pour les exercer et que soit ainsi promue une élite véritable, non de naissance mais de mérite, et constamment renouvelée par les apports populaires ». Claude BOUCHAFA - Un socialiste à Equihen-Plage (62)

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?