La progressivité du système fiscal pour empêcher le retour de l'inflation

A 18 mois/deux ans (c'est-à-dire à l'horizon de la présidentielle), après avoir accumulé beaucoup de dette pour surmonter la crise, il faudra rétablir l'équilibre des finances publiques pour empêcher le retour de l'inflation qui appauvrirait les plus fragiles et nous priverait de la protection européenne. L'impôt sera le seul moyen d'assurer cette régulation, mais il ne sera acceptable qu'à la double condition d'une progressivité continue de tout en bas jusque tout en haut et de soutenir l'investissement en France. La TVA serait l'outil le plus simple dans ce sens si elle est complétée en bas et en haut pour respecter la progressivité. D'où, en bas, la nécessité de mettre en oeuvre un revenu universel sous forme d'une tranche d'impôt négatif intégrée dans le barème de l'IR et gérée en temps réel en simplifiant le prélèvement à la source. Et, en haut, la nécessité d'appliquer le barème universel et progressif à l'ensemble des revenus de capitaux mobiliers (le taux maximum allant jusque vers la limite constitutionnelle des 2/3 par le cumul IR+CSG+CHR), assorti d'un dispositif de report d'imposition sur les revenus investis dans l'économie productive (y compris la transition énergétique). Aisément réalisable en utilisant les moyens existants, la combinaison de ces réformes constituerait un ensemble cohérent formant un véritable projet social-démocrate.

Partager cette idée

Montrer 9 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Franck Laurent Hernandez
    a marqué ceci D'accord 2020-05-16 01:17:03 +0200
  • Jean-Marc Heiser
    a fait un commentaire 2020-05-09 08:26:08 +0200
    Oui mais pas pour empêcher le retour de l’inflation, POUR UNE JUSTICE FISCALE.
    Mais faut enlever tout les impôts proportionnel ( TVA, CSG, Flat tax, etc…) et faire un système unique progressif ou tous payent. Il faut aussi y intégrer le patrimoine et sous toutes ces formes. Un véritable système fiscal ( englobant tout ) et progressif. OUI, NÉCESSAIRE.
  • Jean-Marc Heiser
    a marqué ceci D'accord 2020-05-09 08:26:08 +0200
  • Jean Pierre Moulard
    a fait un commentaire 2020-05-08 19:03:35 +0200
    La dette sera élevée et un peu d’inflation sera tout à fait nécessaire pour la diluer, par ailleurs seul un impôt progressif sur le capital peut assainir la situation, voir les écrits de Thomas Piketty, il est infiniment plus compétent que moi. Il souhaite que cet impôt soit européen, ce n’est évidemment pas possible. La TVA est un impôt injuste, anti redistributif,inutile de la compliquer un peu plus. La CSG doit être fondue dans l’impôt sur le revenu un jour ou l’autre puisque c’était sa finalité, avec Rocard, faire payer un minimum à tout le monde vu que tous les démagogues qui sont passés au pouvoir ont trouvé bon pour leur image d’exonérer d’IR plus de la moitié de la population. Le revenu universel est un sujet à étudier mais qui n’est pas mûr du tout et ne fait pas consensus à gauche (oui j’ai voté Benoit Hamon mais….). L’impôt sur le revenu doit avoir des tranches mieux étudiées (conf. Propositions Piketty &co de 2012!) et qui concernent à nouveau les revenus du capital. Quant à “un report d’imposition” (je ne sais pas bien ce que ça veut dire, une exonération?) pour certains investissements, mille fois non! Tous les gouvernements abusent de ces niches fiscales qui se révèlent contre productives et propices à la magouille des plus riches! Non!!! Le qualificatif de “social démocrate” n’est plus recherché aujourd’hui! La social démocratie c’était la recherche d’avancées sociales par la négociation, elle est morte, il y a trois décennies que les possédants ne négocient plus rien! Sauf des reculs pour nous! Hollande a sombré avec le concept, après Schroder en Allemagne et Blair en GB.
  • Jean Pierre Moulard
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-05-08 19:03:35 +0200
  • Carlos Mejia
    a suivi cette page 2020-05-08 16:15:18 +0200
  • raymond duvivier
    a fait un commentaire 2020-05-08 14:08:38 +0200
    Trop compliqué, illisible donc créant de la méfiance, Accroître la progressivité et créer de nouvelles tranches, ( jusqu’à 80% ? ) , rendre la CSG progressive, imposer le capital quelque soit sa forme car là se trouvent et se forment le plus d’inégalités et rendre progressifs tous les impôts, taxes et cotisations qui peuvent l’être.
  • raymond duvivier
    a marqué ceci Mitigé 2020-05-08 14:08:38 +0200
  • Marc Wolf
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-05-08 11:49:45 +0200