Pour une gauche unie

Bonjour, Lors des élections municipales de cette année 2020 un certain nombre de communes ont réussi à monter des équipes soudées autour d’un projet cohérent, en lien avec les valeurs de la gauche. Si nous voulons éviter à nos concitoyens le même duel que 2017 aux prochaines élections présidentielles, je pense qu’il n’y a pas d’autre solution que chacun des « tenors » des partis de gauche mettent leur ego en sourdine. Que Jadot, Mélenchon, Hamon, Roussel, Poutoux et ? (je n’y mets pas Faure qui a montré déjà aux élections européennes que sa personne n’était pas prioritaire) y réfléchissent, que leurs adhérents et sympathisants les poussent à se mettre autour d’une table pour choisir une personnalité neuve, sans tâche, compétente, modeste, dynamique avec des objectifs clairs d’une gouvernance à gauche de notre pays. C’est ma proposition pour la France d’après, de 2022 Merci ?

Partager cette idée

Montrer 6 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Christian Puech
    a marqué ceci D'accord 2020-05-02 10:32:49 +0200
  • Franck Moulai
    a suivi cette page 2020-04-22 19:31:37 +0200
  • Robert Barsacq
    a fait un commentaire 2020-04-22 17:54:19 +0200
    Tout à fait d’accord, il serait très utile que les egos soient rangés aux vestiaires de l’histoire et qu’une personne intègre, “rassembleuse”, portant des valeurs sociales, solidaires… se présente au suffrage universel.
    Il serait bon qu’elle s’entoure de personnes représentant l’ensemble des citoyens dans la diversité de chacun (du plus grand au plus petit), de structures qui sont déjà actives sur le terrain ou dans la réflexion (Associations d’utilité publique, de patients, travailleurs et syndicats, ONG, universitaires, sociologues…). Se mettre à l’abri des lobbies qui ne représentent pas l’intérêt général, être vertueuse…

    La personne qui souhaite occuper une telle fonction doit naturellement présenter un casier judiciaire vierge de toute condamnation, cette obligation est exigée pour occuper des fonctions bien plus modestes qu’être élu (e) de la Nation.
    Une réflexion sur l’utilité des différentes immunités me semble nécessaire, tout comme le fait de rendre inéligible à vie la personne élue condamnée pénalement.

    L’exemplarité de cette personne doit être réelle, limiter ses privilèges, le train de vie de l’Etat…

    Merci de votre retour
  • Jean pierre Bouyssou
    a fait un commentaire 2020-04-22 16:10:03 +0200
    Je suis d’accord et de ce fait lorsqu’une liste d’union des gauches se présente je ne comprends pas l’existence d’une liste PS qui n’a d’ailleurs fait que moins de 5% des vois
    Je pense qu’au niveau national il faudrait suivre le terrain
  • Gérard Habrioux
    a suivi cette page 2020-04-22 15:58:32 +0200
  • Jean-Claude Lemarie
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-04-22 14:04:16 +0200