Privilégier l enseignement des langues et de l histoire.

Refonte totale du système éducatif actuel destiné à formater les générations. Privilégier la capacité à construire une pensée par un enseignement fondé sur l acquisition de la maîtrise du verbe et de la rhétorique . Remettre en valuer les savoirs de base pour enseigner la liberté aux individus au travers du Français, de l histoire des langues étrangéres, du latin, afin de redonner du sens aux mots et atteindre une gymnastique de la pensée. Les plus jeunes forcément mais également en formation continue pour l ensemble de la population.

Partager cette idée

Montrer 5 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Véronique Ezratty
    a fait un commentaire 2020-06-06 07:46:57 +0200
    La culture fait partie des fondamentaux nécessaires au développement intellectuel, aussi le développement littéraire doit être offert comme possibilité aux jeunes après la troisième. Cependant, est-ce la seule connaissance utile ? La connaissance scientifique et la rigueur logique apprise par les mathématiques sont aussi des connaissances indispensables à la société. Le citoyen ne doit-il pas être capable de détecter les inexactitudes transmis par des groupes de pression qui ont un intérêt personnel? Faut-il pas avoir les moyens de gérer les changements imposés par le climat. Toutes les compétences sont complémentaires. Il faut trouver la juste dose dans l’école du socle, puis l’ouverture après.
  • Véronique Ezratty
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-06-06 07:46:57 +0200
  • Bertrand Lebot
    a fait un commentaire 2020-04-24 11:41:31 +0200
    Quelle dommage de ne se centrer que sur certaines disciplines.
    L’histoire est nécessaire pour s’appuyer sur les faits, la langue est nécessaire est précise pour être dans l’expression et la compréhension de la subtilité du discours mais que penser des sciences ?
    Dans une société où on ne fait pas la différence entre comparer des nombres et des pourcentages, où on ne distingue pas l’opinion et la connaissance, ne pas y penser c’est favorisé les fake news et autres points de vue avec des journalistes affirmant “j’ai bien le droit de penser ….”.
    La rhétorique en son temps a montré ses limites. Servons nous du passer et d’une formation humaniste pour préparer l’avenir sans se montrer les uns contre les autres, sans primauté : la connaissance intellectuelle est tout aussi importante que la connaissance technique et manuelle.
  • Bertrand Lebot
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-04-24 11:41:31 +0200
  • Isidore Ducasse
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-04-23 22:44:34 +0200