INTERDICTION du GLYPHOSATE et des PESTICIDES en GÉNÉRAL

Dans le monde d’après, il y lieu d’interdire une fois pour toutes le glyphosate en particulier et les pesticides en général. Pour vaincre les résistances et inciter à l’utilisation des solutions alternatives, le gouvernement français a 2 outils : - une subvention financière aux agriculteurs (par la création d’argent, développée dans ma contribution précédente : « création fictive de monnaie sans couverture ») ; - l’interdiction des importations de produits agricoles d’agricultures recourant aux pesticides, y compris de pays européens, au nom de la sécurité sanitaire nationale : l’article 36 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne autorise les « interdictions ou restrictions d’importation, d’exportation ou de transit, justifiées par des raisons (…) de protection de la santé et de la vie des personnes et des animaux ou de préservation des végétaux ». A noter que l'Autriche et le Luxembourg ont interdit le glyphosate.

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Franck Marcout
    a marqué ceci D'accord 2020-06-20 20:50:04 +0200
  • Pierre Fournier
    a marqué ceci D'accord 2020-06-11 12:00:45 +0200
  • Jean-Luc Fischer
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-06-09 21:36:14 +0200