Sauvegardons une presse écrite

Afin de conserver une presse écrite d' information générale et politique dont la situation est de plus en plus difficile. le 30 juin 2020 un projet de loi a été examiné au parlement pour un dégrèvement ou un crédit d' impôt pour les personnes non imposables pour le premier abonnement d' un journal presse écrite ou en ligne sur internet également pour un périodique .Toutefois le dégrèvement est limité à 50 e pour un premier abonnement pour les personnes dont l' avoir fiscal est inférieur à 10000 euros Mais cela ne répond que partiellement à la demande des lecteurs formulée par le directeur de l' humanité, journal fondé par Jean Jaurés , par une pétition en ligne .En effet cette mesure devrait être de la totalité du prix de l' abonnement chaque année et quelque soit l' avoir fiscal de la personne .Cela permettrait une presse écrite accessible financièrement à tout citoyen et une information pluraliste .Car cette presse demeure un bouclier efficace conte une certaine forme de désinformation .il est impératif que demeure la confrontation des idées dans nos sociétés modernes la presse écrite en est un vecteur .Elle est un élément essentiel de notre démocratie .Une presse libre qui ne dépend pas des puissances de l' argent .

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?