déclaration de bilan carbone pour tous les chantiers de BTP

Dans cette période charnière où chaque tonne d émission de GES compte, les panneaux d informations obligatoires apposés sur les chantiers devraient mentionner les émissions de CO2 occasionnées par le chantier y compris le Scope 3 (cf ADEME) Cette information devrait aussi figurer sur la demande de permis de construire et pourrait être un motif de refus de permis en cas de valeurs injustifiées. Subsidierement ces émissions pourraient être taxées. Ex: Un hôtel particulier de 500 m2 avec piscine et court de tennis pour un couple sans enfant devrait être plus taxé qu un T2 biosourcé.

Partager cette idée

Montrer 5 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Jean-Louis Renaud
    a fait un commentaire 2020-05-26 12:13:31 +0200
    Merci Pierre pour ton approbation. Le changement de paradigme doit aller très loin car les quotas carbone de la France ne permettent plus d’émettre autant de GES à mauvais escient. 1 tonne de béton = 0,7 tonnes de CO2, la fabrication d’un SUV: 15 tonnes, d’un SUV électrique: 17 tonnes…
  • Jean-Louis Renaud
    a marqué ceci D'accord 2020-05-26 12:13:31 +0200
  • Pierre Fournier
    a fait un commentaire 2020-05-24 13:46:13 +0200
    J’ajouterais que les déchets des chantiers devraient être mieux gérés. Aujourd’hui tous les particuliers doivent apporter leurs déchets dans des déchetteries mais beaucoup de déchets professionnels finissent dans des décharges plus ou moins autorisées et sans traitement.
  • Pierre Fournier
    a marqué ceci D'accord 2020-05-24 13:46:13 +0200
  • Jean-Louis Renaud
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-05-23 23:23:08 +0200