Lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Les semaines qui viennent de passer ont été une période d’amplification des inégalités et des violences (accès ivg, inégalité d’accès au teletravail, assignation aux tâches domestiques, augmentation des violences intra-familiales...). Il nous fait reconstruire le maillage institutionnel et associatif sur les territoires pour garantir prévention et accompagnement. Les acteur.rice.s de terrain ont une expertise centrale, il faut des fonds, des lieux d’accueil, de la formation. L’état doit prendre ses responsabilités et ne pas en faire une compétence territoriale.

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Joel Morra
    a fait un commentaire 2020-05-23 14:33:29 +0200
    Effectivement, nous devons lutter contre ces violences. Il faut développer la prévention en organisant l’éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la non-violence à l’école.
    Les femmes sont plus diplômées que les hommes, pourtant il existe toujours un écart salarial de 27%.
    59% des entreprises de plus de 50 salarié.es ne respectent pas la loi et n’ont ni accord ni plan d’action sur l’égalité professionnelle, de plus 20% des femmes sont victimes de harcèlement sexuel au travail, c’est inacceptable.
  • Joel Morra
    a marqué ceci D'accord 2020-05-23 14:33:29 +0200
  • Charlotte Prevot
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-05-18 07:45:16 +0200