Réorienter les flux financiers pour une économie réelle

Mise en place d'une taxe dégressive sur les plus-value des transactions financières. Le taux de cette taxe s'applique en fonction du temps d'achat et de revente d'une action et porte sur la plus-value réalisée. Par exemple, une action achatée et revendue dans la journée, la plus-value sera taxée à un taux prohibitif (90%?). Chaque jour qui passe entre l'achat et la vente la taxe diminue de 0.05% pour arriver à un seuil bas de 1% au bout de 4.8 ans (Taux et durée à évaluer précisément). Cela aurait 2 objectifs (et conséquence) : Une fuite des fonds spéculatifs toxiques, mais l'attraction d'entreprises en besoin de financements pérennes pour mener à bien des projets, attirant de fait des fonds d'investissements. La bourse retrouverait sa fonction première qui est de mettre en relation entrepreneurs et investisseurs. Elle gagnerait en stabilité. Le financement des projets d'entreprises créeraient de l'investissement réel donc de l'emploi. Ce que l'on perd en spéculation est compensé par l'investissement réel.

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?