Changer la gouvernance des hôpitaux et la structure de décision

Les soignants ont repris le pouvoir à l’hôpital et c’est heureux. L’encadrement administratif, (le management),souvent constitué de personnes de qualité s’est vu au fil du temps confier trop de pouvoir avec pour seule feuille de route la réduction des coûts. Les ASR ont été investies d’un rôle de surveillant general pointilleux et d’une forme d’infaillibilité en tout cas d’une autorité incontestable qui en a fait un père fouettard plus qu’un partenaire. Enfin, en transformant les conseils d’administration en simple conseils de surveillance, le pouvoir s’est définitivement concentré dans les mains du directeur au détriment des soignants, des pouvoirs locaux et des différents partenaires de santé. Cela a conduit à la catastrophe sanitaire et économique que nous connaissons car du pouvoir omnipotent à l’arrogance et à l’inefficacité il n’y a qu’un pas . Les ARS sont trop éloignées du terrain et, à l’image des préfets , trop liés au pouvoir en place pour comprendre et arbitrer ou même alerter sur le fonctionnement de l’hôpital.

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?