contribution

Le gouvernement actuel, depuis l’élection de E Macron est resté sourd aux revendications, aux demandes légitimes de la « France d’en bas » de celle des travailleurs, de celles des services public en premier lieu la santé, mais aussi l’éducation, le transport et tous les corps de métier qui font qu’un pays peut fonctionner grâce à ces personnes et/ou ces structures. Resté sourd et a méprisé toutes ces personnes.

Aujourd’hui, avec la pandémie, et la fragilisation de notre économie, de nos structures engendrée par une certaine façon de faire de la politique, de laisser faire le capitalisme, nos dirigeants capitalistes prennent de plein fouet tous leurs choix politique…mais nous aussi nous souffrons de ces erreurs. Ce gouvernement sourd doit ré entendre la souffrance des gens et arrêter de tout casser.

L’hôpital doit avoir les moyens « réels » de bien fonctionner

L’éducation aussi doit pouvoir le faire

Les EPHAD qui s’occupent ne nos anciens doivent retrouver un nombre suffisant de soignants et de personnels en général

La trop fameuse réforme des retraites qui aura pour conséquences une diminution des pensions doit être remise à plat

Le nouveau calcul terriblement défavorable des Assédic doit être revu

Il manque des logements en France et les ste HLM ont été fragilisées par la baisse des APL, il faut revenir sur cette baisse

Le gouvernement doit permettre plus d’aide pour la rénovation des passoires énergétique. Le faire c’est redonner de l’air aux locataires ou propriétaires qui vont pouvoir dépenser plus sur d’autres domaines et mieux vivre (économie en soins par exemple)

La pandémie a montré combien cela peut coûter cher d’avoir laissé partir des pans entiers de produits vitaux en temps de guerre fut elle « épidémique »

Les médicaments, les bouteilles d’O2, les respirateurs, les masques, les blouses

Depuis des années les socialistes et écologistes prônent l’agriculture résonnée ou bio, locale surtout, locale dans les cantines, sur les marchés

Aider le bio plutôt que les énormes exploitations forte utilisatrice de pesticides, d’herbicides, et d’engrais.

La relocalisation de ces produits, le bio peut créer ou re créer des emplois et renforcer l’économie locale

Et cela coûte cher ou trouver l’argent : Commençons par reprendre ce qui n’aurait jamais du être arrêté : ISF, flat taxe : cette décision honteuse de Macron comme l’ont été les propos récent d’un ministre qui a demandé aux français une souscription pour aider l’état. Cela s’appelle « les impôts » qui doivent être plus payés par les riches que par les pauvres (voir résultats des gilets jaunes).

J’ai rédigé ce texte en début de semaine. Ce matin dans le journal LIBERATION, il y a une tribune de A Montebourg qui fustige lui aussi Macron et ses choix. Le texte de A Montebourg est un bon complément de cette contribution.

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Sophie Matrone
    a marqué ceci D'accord 2020-04-16 23:54:07 +0200