Reflexions sur les libertés

REFLEXIONS SUR LES LIBERTÉS DANS LA FRANCE D’APRES Partons de la situation de nos concitoyens qui ont le moins de liberté dans leur vie quotidienne. D' abord les locataires des HLM. La pénurie de logements les contraint à en accepter loin de leur lieu de travail, dans des quartiers qu'ils n'ont pas choisi. Lorsqu'il s'agit de cités importantes, le bailleur gère presque plus le quartier que la municipalité. S'il existe des représentants des locataires dans les organes de direction, la perte de vitalité des associations de locataires, la grande taille des organismes font que cette représentation, très utile et nécessaire, n'est pas suffisante. Il faut donc envisager en plus des comités cité par cité avec représentation des locataires. Par ailleurs, dans les cités des quartiers en difficulté, le bailleur est de fait le seul représentant des institutions. Un progrès important serait de lui confier un rôle social en affectant un budget à des œuvres sociales sur le modèle des comités d'entreprise avec une gestion paritaire. La première tâche pourrait consister à négocier avec une compagnie d'assurance un contrat de responsabilité civile des locataires. Ce contrat pour lequel le bailleur obtiendrait des prix de primes intéressants et des garanties tout aussi intéressantes, eu égard au nombre de ses locataires, serait proposé sans obligation d'adhésion. Au delà ce " comité d'entreprise " pourrait négocier à des prix intéressants, des places de concert, de matches sportifs, de licence sportives . Une telle initiative créerait un lien entre les locataires et le bailleur et au delà les institutions. Par ailleurs des comités d'usagers devraient être crées à un échelon local dans tous les services publics, comme cela existe dans les hôpitaux : comité de ligne pour les trains, comité d'usagers dans les tribunaux (qualité de l'accueil, délai de traitement...) des comités de détenus dans les prisons (sur le modèle canadien) etc... Enfin les consommateurs usagers devraient être représentés dans les instances des sociétés commerciales en situation de monopole ou d'oligopole. Cela concerne les opérateurs téléphoniques, les GAFA, les compagnies aériennes etc...

Partager cette idée

Montrer 2 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • jeannie guedy
    a marqué ceci D'accord 2020-07-29 17:20:06 +0200
  • Dominique Raimbourg
    a publié cette page sur À vous la parole ! 2020-07-23 22:28:50 +0200