la France d'après

Bonsoir Camarades,
J'adhère complètement à votre démarche et grandes lignes du programme, plus en détail pour moi renationnaliser complètement la sécu SNCF ERDF La Poste, l'hôpital public  la retraite, impôts nouveaux sur la finance mais réfléchir à l'efficacité, revenu de base, remise en cause complète du capitalisme par un commerce juste équitable et écologique, revenus dignes pour tout le monde, arrêts du chômage de masse, votre démarche des intellectuels, milieux associatifs, syndicaux, très bien mais il faut aller aussi dans le poumon du peuple des premiers de cordées, leurs quotidiens, c'est à dire, employés salariés agents,chômeurs rsa, par l'intermédiaire des élus locaux avec leurs proximités, mais par les militants politiques associatifs,syndicalistes que nous sommes car nous faisons partie de ces premiers de cordés, pour mieux ressentir, comprendre la réalité du terrain. Par contre, oui il faut rompre avec le quinquénat précédent, ne pas être dans le déni assumer des grosses erreurs qui vont nous revenir logiquement par rapport à cette crise et enfin encore attention à la CFDT, je le répète le parti et notre secrétaire sont trop en proximité avec ce syndicat qui est trop de proximité avec le gouvernement, le MEDEF , dans une grande partie des entreprises, c'est flagrand aussi la porosité avec le patronat, donc, je remets en garde par rapport au renouveau que nous promettons, en flirtant dangereusement avec ce syndicat, aussi par rapport à eux, une bonne partie de leurs militants l'ont déjà quitté ou sont en réflexion de le faire,  A mon avis, l'ordre néolibéral qui était à bout de soufflle depuis un certain temps, arrive à son terme avec cette crise qui met tout à découvert, qu'ils arrivaient même avec du mal encore à camoufler jusque là,  Donc, nous et toute la gauche nous sommes au rendez vous actuellement avec notre histoire mais pour le bien de la Société aussi pour être offensif et efficace, mais sans calcul de chapelles, de politiciens, d'égos comme avant, car l'extrème droite, par son nationalisme exacerbé, son repli sur soi, sa haine de l'autre, par son opportunisme de la situation, va passer à l'offensive aussi, donc, en même temps il faudra les dénoncer, les combattre, les démasquer de leur usurpation aussi, car ce sont des néolibéraux aussi,les exemples sont concrèts :USA, Brésil Grande Bretagne, Hongrie.
A vous lire.
Amitiés Socialistes Camarades. 
Partager cette idée

Soyez le premier à commenter

Quel est votre avis sur cette idée ?