LA FRANCE D'APRES

Bonjour. Deux axes de progrès à envisager : 1 ° mettre en oeuvre dans les
différentes fonctions publiques une véritable gestion prévisionnelle des
effectifs,des emplois et des compétences et la favoriser dans le secteur privé 2
° améliorer la gestion de crise et ce notamment dans la perspective du choc
climatique des prochaines décennies.

Secrétaire de section à Bois Guillaume (Seine Maritime) je suis sensible aux
questions de sécurité civile,surtout après Lubrizol et le coronavirus !
J'observe que notre camarade et voisin seinomarin,le député Christophe
Bouillon,a formulé différentes propositions qui mériteraient d'être déclinées au
plan local par nos candidats du second tour (alerte et information des
populations par exemple) et débattues au sein du parti.S'agissant du premier
point j'ai été fonctionnaire au ministère de l'Intérieur et ai achevé ma
carrière en préfecture. Je n'ai donc pas une vue d'ensemble mais de mon
expérience il ressort que la gestion des ressources humaines est d'abord
statutaire et budgétaire avant d'être fondée sur les compétences,la formation
,l'adéquation avec les emplois ...Pour le secteur privé je rappelle que le
"patron des patrons",G. Roux de Bézieux,a déclaré il y a quelques mois que
l'emploi de seniors allait constituer un défi pour les entreprises. Il est en
effet temps de s'en apercevoir alors que le vieillissement de la
population,autre défi pour nos sociétés,etait largement prévisible ! Amitiés
socialistes.

Partager cette idée

Soyez le premier à commenter

Quel est votre avis sur cette idée ?