Nantes : un hackathon européen contre le coronavirus

Du 23 au 25 avril, l'Université de Nantes a participé au kackathon #EUvsVirus. Organisé par la Commission européenne, et rassemblant près de 20 000 personnes issues de 141 nationalités, il avait pour objectif de développer des méthodes pour apprendre les gestes barrières. Les chercheurs et chercheuses de Nantes ont ainsi planché sur le dispositif Corridoor, qui doit permettre aux enfants d'adopter les gestes barrières de manière pédagogique et ludique. Une expérience qui nous rappelle l'importance de la transmission dans la lutte contre le virus, et qui relance aussi la question de la place de l'Europe dans la lutte contre lui. 

Plus d'informations sur Ouest-France.