Inciter les personnes aisées à renoncer aux allocations

Inciter les personnes aisées à renoncer aux allocations diverses et reverser aux personnes dans le besoin uniquement. 

Partager cette idée

Montrer 14 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • christophe chastenet
    a fait un commentaire 2020-06-22 16:41:07 +0200
    j’ai était surpris par le texte …. je pensais que c’était déjà le cas , que seul les personnes qui ont en réellement besoin y ont accès , apparemment non , et je suis donc forcement pour , car une personne qui vie bien devrait savoir gérer son argent et ne devrait donc pas profiter pendant que les autres agonisent
  • christophe chastenet
    a marqué ceci D'accord 2020-06-22 16:41:07 +0200
  • Michel Gallizia
    a fait un commentaire 2020-06-21 10:27:10 +0200
    Les allocations familiales correspondent à une politique de natalité, et sont destinées à supporter les frais pour les enfants. Les soumettre à taxation ou suppression en fonction des revenus est une bonne idée sure le fond mais contraire à celle de l’orientation vers les besoins de l’enfant. Je pense qu’il vaut mieux travailler sur l’imposition.
  • Michel Gallizia
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-06-21 10:27:10 +0200
  • Dimitri Delpech
    a marqué ceci D'accord 2020-05-31 23:10:12 +0200
  • Frédéric Chevreux
    a fait un commentaire 2020-05-08 13:17:25 +0200
    Comme l’indique un camarade ci-dessous, il faut préalablement s’expliquer sur ce que nous comprenons par “personne aisée”. C’est aussi faire preuve de prudence et ne pas stigmatisé les gens en fonction de leur niveau social, d’un sens comme de l’autre.
    Actuellement, une personne qui “bénéficie” de hauts revenus reverse une part plus importante en impôts, ce qui doit normalement conforter une justice social. Ce sytème qui permet d’un côté de bénéficier d’une aide parce qu’un contribuable répond à des critères liés à son statut de “parent” par exemple, et de l’autre, le devoir de contribuer au financement de nos services public, est une base très importante : chacun peut conscientiser son rôle dans notre république, consistant à la fois à recevoir mais aussi à reverser pour participer à aider nos concitoyens plus fragiles.
    Ceci étant, il est probable que tout système social ou fiscal finit par devoir être révisé.
  • Frédéric Chevreux
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-05-08 13:17:25 +0200
  • Parent Guillaume
    a fait un commentaire 2020-05-08 12:18:42 +0200
    Il y a d’autres moyens comme le revenu universel
  • Parent Guillaume
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-05-08 12:18:42 +0200
  • Fabienne Vasseux
    a suivi cette page 2020-04-27 09:30:56 +0200
  • Jean-Marc Heiser
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-04-24 07:35:33 +0200
  • Patrick Vincourt
    a fait un commentaire 2020-04-23 17:51:09 +0200
    C’est quand même très vague.
    Qu’est qu’une “personne aisée” ? Est-ce que cela veut dire, par exemple, qu’un cadre mis au chomage devrait renoncer à ses allocations ?
    Quant au reversement aux personnes dans le besoin, il existe déjà des mécanismes très incitatifs: réduction d’impôts pour les dons aux associations.
  • Patrick Vincourt
    a marqué ceci Pas d'accord 2020-04-23 17:51:08 +0200
  • Valérie Gervais
    a suivi cette page 2020-04-22 15:21:17 +0200