Logement, suite

Au moins 20 % du parc HLM devra être réservé à l'accession à la propriété, avec un sur-loyer de 10 %, réduit suivant le niveau des ressources et la composition du foyer, en vue de financer l'acquisition du logement, sur 25 ans, sans passer par un établissement bancaire. Les offices HLM, publics et privés, seront soumis à une obligation d'entretien des bâtiments, contrôlée régulièrement. Les lois SRU et Duflot, pour les logements sociaux, seront appliqués avec davantage de fermeté, à l'encontre des communes récalcitrantes, avec un accroissement des sanctions.

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?