Régression des droits des salariés sous couvert de solidarité

Le groupe Orange, par un message envoyé par son PDG à l'ensemble de ses salariés vient de leur imposer de poser des jours de congés durant la période de confinement sous prétexte de solidarité.
Cette mesure régressive en matière de droit du travail n'a pour but que d'avoir du personnel pleinement disponible lors de la reprise du travail après le confinement.
Ceci afin de préserver les bénéfices qu'Orange versera à ses actionnaires sous forme de dividendes
La véritable solidarité serait de faire don de ces jours de congés imposés aux personnels soignants qui aura bien besoin de repos après tous les efforts qu'ils réalisent actuellement. 
La véritable solidarité serait que les actionnaires d'Orange (et ceux d'autres grands groupes) abandonnent leurs dividendes aux établissements hospitaliers pour améliorer leurs infrastructures.
Avec ce genre de décision, on devine que pour les patrons, le jour d'après sera comme le jour d'avant.
Partager cette idée

Soyez le premier à commenter

Quel est votre avis sur cette idée ?