Un soutien psychologique pour les Blésois

Le confinement est une situation nécessaire mais difficile. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir le soutien moral nécessaire dans cette épreuve qui renforce l'isolement. Marc Gricourt, maire socialiste de Blois a réagi, en demandant à l'ARS et la préfecture du Loir-et-Cher de mettre en place un dispositif. Une réponse favorable, et c'est inédit lui a été apportée, puisque les Blésois peuvent désormais recevoir par téléphone l'aide de 14 praticiens bénévoles. 

Vous pouvez les contacter au 02 45 35 24 61. 

Pour plus d'informations sur les services disponibles dans la ville de Blois, vous pouvez visiter son site Internet.